20
Mai
09

Je déballe ma bibliothèque

A la suite de la perquisition de la bibliothèque de Julien Coupat, où la présence d’un certain nombre de livres est retenue comme élément à charge, la maison des écrivains a lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 2000 signatures et qu’on peut signer sur:  http://www.m-e-l.fr/expression-libre-petitions-detail.php?id=8


En voici le texte:

Je déballe ma bibliothèque

Nos bibliothèques sont toutes pleines à craquer de livres subversifs. De ceux là, nous vient l¹inspiration. De ceux-là, nous apprenons à penser. De ceux-là, nous apprenons à douter. Mais aussi à croire. De ceux-là, nous apprenons à lire le monde, à le délier aussi. A ceux-là, nous tenons, tant ils nous tiennent en vie. Ces livres que nous lisons, que nous aimons sont tous, par essence, dans le fond comme dans la forme par le rapport qu¹ils entretiennent à la langue, enracinée dans le vivant , subversifs.

Ainsi, pour dénoncer le délit de lecture dont est accusé Julien Coupat, nous entendons ouvertement déballer nos bibliothèques, à l’instar de Walter Benjamin.


1 Response to “Je déballe ma bibliothèque”


  1. 1 berraud jean-pierre
    mai 20, 2009 à 21:24

    Je possède également dans ma bibliothèque des livres qui furent interdits (« les fleurs du mal » de Ch. Baudelaire, entre autres) et un livre pédophile rempli de photos d’adolescentes nues qui s’embrassent et se caressent ! Son titre : « les demoiselles d’Hamilton ». Est-ce grave docteur ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :